Adesa est un organisme de formation professionnelle continue pour les professionnels de santé.

 

  • Évaluation des actes de diagnostic biologique de la pneumocystose (Pneumocystis jirovecii)
    Pneumocystose, diagnostic biologique, techniques, infection fongique à Pneumocystis jirovecii. Pour modification de la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) concernant les actes de diagnostic biologique de la pneumocystose, infection pulmonaire due à l’agent fongique Pneumocystis jirovecii, la HAS a évalué les techniques de recherche directe de l’agent infectieux par les techniques microscopiques (colorations, immunofluorescence), la recherche d’ADN via les techniques d’amplification génique, ainsi que le dosage sérique de l’antigène soluble β -(1-3)- D - glucane (BG), présent dans la paroi cellulaire du microorganisme.
  • Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic des candidoses invasives
    L'argumentaire ci-dessous présente les résultats de l'évaluation validée par le Collège de la Haute Autorité de santé, pour répondre à une demande d'évaluation des actes de diagnostic biologique des candidoses en vue de la modification de la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM)
  • Aspirateurs trachéaux (Forfait hebdomadaire 8)
    Cette évaluation concerne les dispositifs médicaux d’aspiration mécanique des sécrétions du nasopharynx, de l'oropharynx et de la trachée (aspirateurs trachéaux) ainsi que leur prestation associée. L’objectif est de réaliser l’actualisation des modalités de remboursement de ces dispositifs et de leurs prestations sur la LPPR.
  • IQSS 2017 : indicateurs de processus et de résultats en « chirurgie ambulatoire »
    Ce tableau de bord d’indicateurs qualité et sécurité des soins comprendra un set d’indicateurs de processus, optimisant des points clés du processus de prise en charge des patients, y compris l’information sur le suivi recommandé après la sortie ainsi que des indicateurs mesurant le résultat pour le patient en termes de chirurgie ambulatoire, de réduction des événements indésirables évitables : tels que les conversions en hospitalisation complète et les réadmissions en urgence.
  • Syndrome du bébé secoué ou traumatisme crânien non accidentel par secouement
    La HAS et la SOFMER ont élaboré conjointement l’actualisation des recommandations de la commission d’audition de 2011 sur le thème du syndrome du bébé secoué. Cette recommandation de bonne pratique précise la démarche diagnostique (repérage, conduites à tenir, lésions observées, bilan clinique et para-clinique, diagnostics différentiels, critères diagnostiques), le mécanisme causal et la datation des lésions, ainsi que les aspects juridiques lorsque le diagnostic est évoqué ou posé.
  • Maltraitance chez l’enfant : repérage et conduite à tenir
    Cette fiche mémo a été modifiée suite à l’actualisation de la recommandation de bonne pratique sur le syndrome du bébé secoué en juillet 2017.
  • Contribution des associations de patients et d’usagers aux évaluations de médicaments et dispositifs médicaux
    Les patients disposent d’un savoir spécifique sur leur maladie. L’expérience sur le vécu de la maladie, les traitements existants, les parcours de soins, les besoins, enrichit l’évaluation des produits de santé. La HAS évalue l’efficacité et l’efficience des produits de santé, après leur autorisation de mise sous le marché, pour leur accès ou maintien au remboursement par l’assurance maladie. Elle souhaite désormais pouvoir prendre en compte plus systématiquement le point de vue des patients dans ses évaluations d’accès ou de maintien au remboursement des médicaments et des dispositifs médicaux.